Rio Dulce & Livingston au Guatemala : que faire ?

Il n’est pas rare que les voyageurs décident de passer quelques jours à Rio Dulce ou Livingston lors de leur séjour au Guatemala. En effet, passer 2/ 3 jours sur la côte caribéenne permet d’avoir un aperçu plus complet sur les différentes ambiances que l’on peut retrouver au Guatemala.

A propos de Rio Dulce et de Livingston 

Situé près de la côte caribéenne du Guatemala, Rio Dulce est un petit village se trouvant sur le fleuve portant le même nom. Ce fleuve de 43km est l’émissaire du plus grand lac du Guatemala, le lac Izabal. Le Rio Dulce se jette dans la mer des Caraïbes au niveau du petit village de Livingston. Livingston est un village typique Garifunas avec une ambiance caribéenne qui est très différente du reste du Guatemala. Les Garifunas sont les principaux habitants de Livingston. Il s’agit d’un peuple issu du métissage entre les esclaves africains évadés et les autochtones des Caraïbes. On y trouve donc un mélange entre les traditions africaines avec la culture Caraïbes

Comment se rendre à Rio Dulce & Livingston au Guatemala ?

En ce qui concerne Rio Dulce, il s’agit d’une destination connue et touristique au Guatemala, vous trouverez sans problème des navettes quotidiennes vous permettant de rejoindre Rio Dulce au départ de Semuc Champey, Antigua, Guatemala City ou encore Flores.

Que ce soit à Rio Dulce ou à Livingston, vous trouverez facilement de quoi vous loger. 

La particularité de Livingston est qu’il n’y a pas de route terrestre qui relie le village au reste du pays. En effet, pour vous rendre à Livingston, vous devez prendre un bateau. C’est également une partie de ce qui donne du charme à cet endroit. 

Vous pouvez donc prendre un bateau au départ de Rio Dulce, Puerto Barrios ou de Belize.

Que faire à Rio Dulce & Livingston au Guatemala ?

Dans la région de Rio Dulce et de Livingston, vous ne manquerez pas d’activités. Si vous souhaitez découvrir cette région, je vous recommande d’y passer 2,3 jours. Parmi les principales activités à faire on retrouve notamment :

Visiter le château de San Felipe 

 

Construit en 1651, ce château fort colonial se situe à l’entrée du Lac Izabal. Il a été construit à cet endroit stratégique afin de se protéger des attaques fréquentes des pirates dans la région. Ce château a été utilisé par les Espagnols durant plusieurs siècles.

Depuis 2002, le château fait partie du patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Il est possible de visiter ce château, pour cela vous devrez prendre un bus de Rio Dulce jusqu’au château, cela vous coûtera environ 6 Q. A cela il faudra ajouter le prix de l’entrée pour la visite qui est de 20Q par personne. 

Vous pouvez également simplement choisir d’admirer le château du bateau lorsque vous naviguerez sur le Rio Dulce

Se détendre à la Finca Paraiso : spa naturel 

Situé au bord du lac Izabal, cet endroit est un réel petit paradis avec ses piscines naturelles et cascades d’eaux chaudes. Peu connu des touristes, cet endroit est pourtant très apprécié des locaux et des quelques touristes qui s’y aventurent. Venez donc vous détendre au milieu de la forêt sauvage dans cet endroit paradisiaque. 

Naviguer sur le Rio Dulce

Afin de profiter du Rio Dulce, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Louer un kayak pour se promener sur le fleuve à votre rythme
  • Prendre les bateaux qui offrent une petite visite sur le fleuve

Dans tous les cas, se balader sur le fleuve Rio Dulce est un incontournable si vous venez dans la région. 

 

Entre mangroves, hautes falaises et forêt tropicale dense et verdoyante, une petite balade sur le Rio Dulce est une belle façon de découvrir la région. En effet vous pourrez y admirer les nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent se poser sur le fleuve, mais également vous pourrez apercevoir les locaux pêcher sur leurs petites lanchas et les petites maisons sur pilotis situées au bord du fleuve. 

Les plus chanceux pourront même y voir des caïmans ou des tortues. 

Se promener dans le village de Livingston

Isolé du monde sur la côte caribéenne, le village de Livingston mérite que l’on s’y arrête afin de s’imprégner d’une ambiance différente afro-caribéenne. Les habitants ont conservé leur propre langue et leurs coutumes et modes de vie. Le village est coloré et animé. En vous baladant dans les rues vous trouverez de nombreux graffitis et street art sur les murs des habitations, restaurants et magasins. Livingston est un petit village, vous aurez rapidement fait le tour mais profitez en pour vous balader dans les rues et le long de la côte. Le soir le village est animé, mais restez tout de même prudent, en tant que femme seule, j’ai croisé quelques personnes saoulent ou bien droguées dans les rues de Livingston.

 

Découvrir la cascade de Siete Altares

Accessible en bateau ou en marchant au départ de Livingston, Siete Altares est une succession de petites piscines naturelles d’eau douce en cascade. Situé au milieu de la jungle, vous découvrirez également une cascade en remontant ces petites piscines. Evidemment, si vous avez fait une halte à Semuc Champey avant, ne vous attendez pas à retrouver le même standing, mais Siete Altares est tout de même sympa à voir. Vous pourrez vous poser sur les rochers et vous baigner dans les petites piscines d’eau douce. 

Comptez 1 heure ou 2 heures de marche pour rejoindre l’entrée de Siete Altares au départ de Livingston. Vous marcherez au bord de la plage durant tout le trajet. N’hésitez pas à faire des petites pauses pour vous baigner si la chaleur se fait ressentir. Vous n’avez pas besoin de guide pour vous y rendre, il suffit de longer la plage…

 

Se prélasser sur la plage de playa Blanca

Si vous avez opter pour l’option en bateau afin de rejoindre Siete Altares, le prochain stop est la Playa Blanca. Il s’agit de la plus belle plage proche de Livingston. Malheureusement cette plage n’est pas accessible à pieds de Livingston. Vous devrez donc prendre un bateau pour rejoindre cette belle plage. De plus, il faut savoir que l’accès à cette plage est payant car il s’agit d’une plage privée. Si vous souhaitez donc aller dans les Caraïbes pour profiter des belles plages caribéennes, le Guatemala n’est pas la meilleure destination. 

Tous les jours des expéditions pour rejoindre Playa Blanca ont lieu au départ de Livingston. Pour rejoindre la plage vous devez prendre un tour Siete Altares + Playa Blanca et il y a donc un départ par jour et un retour par jour, il n’y a pas de réelle flexibilité pour rejoindre la plage. 

Articles similaires

Le Guatemala est une destination extraordinaire. Vous trouverez de nombreuses choses à faire et à voir…

Voici les meilleurs logements disponibles à Rio Dulce & Livingston

Il est indispensable de ne pas oublier certains éléments lorsque vous préparez votre valise pour le Guatemala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *