Que faire au Guatemala ?

Le Guatemala est une destination encore peu connue et peu développée. Et croyez moi, c’est bien dommage car le Guatemala est d’une richesse exceptionnelle.

Cela fait de nombreuses années que je souhaitais partir à la découverte de ce pays sans vraiment savoir ce qui m’attirait concrètement. 

J’y suis donc allée durant quelques semaines et je suis tombée amoureuse de ce magnifique pays qui offre des magnifiques choses à voir avec sa population qui est d’une grande gentillesse et générosité.

Quelques informations sur le Guatemala 

Avant de vous présenter les choses à voir et à faire dans ce splendide pays, voici quelques informations qu’il peut être important de savoir avant de vous envoler pour cette prochaine aventure.

Où se trouve le Guatemala ?

Le Guatemala est un pays situé en Amérique centrale. Le Guatemala partage ses frontières avec le Mexique, Belize, Honduras et El Salvador et bien évidemment l’océan Pacifique et la mer Caraïbes. Avec une superficie de 108 890km2, le Guatemala est le quatrième pays le plus inégalitaire d’Amérique latine. 

Quand partir au Guatemala ?

Le Guatemala bénéficie d’un climat tropical sur les côtes et les plaines. En effet, le Guatemala est un pays de plaines et de montagnes. Evidemment, plus l’altitude est élevé, plus les températures sont fraiches. 

On retrouve une saison sèche entre novembre et avril et une saison des pluies entre mai et octobre. La meilleure période pour visiter ce pays se trouve donc durant la saison sèche entre novembre et avril.

Evidemment, tout au long de l’année les temperatures sont agréables du fait du climat tropical. Les températures seront plus fraiches durant la saison des pluies avec de plus nombreuses averses. 

Pour ma part, je suis allée visiter le Guatemala durant le mois de février. J’ai eu la chance d’avoir un temps splendide durant tout mon séjour à l’exception d’une petite journée de pluie lorsque j’étais sur la côte Caraïbes (qui est connue pour être plus pluvieuse).

Décalage horaire

Le Guatemala se trouve sur le fuseau horaire UTC-6. De ce fait, il y a un décalage de – 7 heures avec la France et de – 1 heure avec Montréal par exemple.

Visa et administratif

Si vous avez l’intention de vous rendre au Guatemala, sachez que vous n’avez pas de démarches particulières à faire. En effet, en arrivant sur le territoire guatémaltèque en tant que touriste, vous aurez le droit à un visa touriste de 3 mois. Ce visa de 3 mois vous permettra de visiter notamment également Honduras, El Salvador, Nicaragua.

En ce qui concerne les vaccins, il n’y a pas de vaccin obligatoire à faire avant de vous rendre au Guatemala.

Argent et coût de la vie

L’argent local est le Quetzal (QTZ), pensez donc à échanger votre argent ou bien à retirer de l’argent une fois au Guatemala. Sachez que les cartes bancaires sont très peu acceptées au Guatemala, vous aurez donc besoin de liquide. Les distributeurs de monnaies ne sont pas très répandus, il se peut que vous n’en trouviez pas à certains endroits donc assurez vous d’avoir toujours suffisamment d’argent au cas où.

A titre indicatif, 1€ = 8,4Q

Le coût de la vie au Guatemala est inférieur de 40% au coût de la vie en France.

Pour vous donnez quelques exemples, en tant que voyageur seul, vous pouvez vous loger dans des auberges de jeunesse pour moins de 10€/nuit. En ce qui concerne les repas, vous pouvez vous en sortir pour 20/30Q dans les restaurants/ marchés locaux.

 Quelle langue parle-t-on au Guatemala ?

La langue officielle au Guatemala n’est pas l’espagnol bien qu’elle est parlée par 60% de la population. Une grande partie de la population parle des dialects mayas qui sont encore très présents dans ce pays, il y en a environ 20 différents.

En tant que touriste il est fortement recommandé de parler espagnol car peu de personnes parlent anglais dans ce pays. Evidemment, dans les hotels et endroits touristiques vous trouverez souvent des locaux ou employés parlant anglais.

Que faire au Guatemala ?

Après ces petites informations pouvant se trouver très utiles, entrons dans le vif du sujet.

Le Guatemala offre de nombreuses choses à faire et à voir

En voici les principaux d’intérêts. Evidemment, en fonction du temps que vous aurez sur place vous devrez forcement faire des choix. Je vous propose dans un autre article un itinéraire pour 2 semaines au Guatemala suite à mon expérience.

Visiter les sites Mayas : Tikal, Yaxha, El mirador 

L’une des attraction principale du Guatemala est sans aucun doute les nombreux sites Mayas que l’on peut découvrir à travers le pays. En effet, la civilisation Mayas est arrivée vers -2000 av. JC et s’est développée dans presque tout le Guatemala. 

Parmi les sites Mayas que l’on peut visiter aujourd’hui au Guatemala, on retrouve les suivants.

Tikal

 

Il s’agit de l’attraction numéro 1 au Guatemala. Les ruines de la cité Maya sont extrêmement bien conservées. On peut y découvrir des palaces, des temples, et monuments impressionnants au milieu de la jungle.  Durant la période classique, Tikal dominait politiquement, économiquement et militairement une grande partie de la civilisation Maya. A son apogée, durant le Vem siècle, la cité comptait 120 000 habitants, ce qui est énorme pour l’époque.

Situé à 68km de la petite ville de Flores, Tikal est accessible en expédition à la journée.

Vous aurez la possibilité de visiter ce site de 576km2 avec ou sans guide.  

Yaxha

 

Situé à environ 30 km de Tikal, ce site Maya est moins connu et moins touristique que Tikal, cependant, croyez moi, sa visite en vaut le coup. 

On y trouve près de 400 structures précolombiennes. Ce site a été peuplé pendant plus de 16 siècles et ce dés 600 av. JC. La cité a atteint son apogée au VIIIem siècle alors qu’elle comptait environ 20 000 habitants.

Vous avez la possibilité de visiter Yaxha durant une expédition à la journée au départ de Flores. 

El Mirador

Il s’agit d’un site archéologique Maya de l’époque préclassique situé au Nord du Guatemala, non loin de la frontière avec le Mexique. Pour visiter ce site Maya, un trek de 4 à 7 jours vous attend. Vous y trouverez notamment la pyramide de la Danta qui est la plus grande du monde maya avec ses 54 mètres de haut.

Lac Atitlan et ses petits villages : le plus beau lac au monde

Le lac Atitlan est parfois dit être le plus beau lac au monde. En effet, ce lac situé au fond d’un cratère est entouré de plusieurs volcans ce qui le rend absolument magnifique. 

Tout autour du lac se trouvent 12 petits villages que vous aurez la possibilité de visiter avec leurs dialects mayas propres. 

Le lac Atitlan est un endroit merveilleux pour venir se reposer dans l’un de ces villages et y apprécier la douceur de la vie locale

Parmi les villages autour du lac, on retrouve :

  • Panajachel
  • San Pedro
  • San Marcos
  • Santa Cruz
  • San Juan
 

Autour de ce lac, vous aurez la possibilité de faire différentes activités et notamment :

  • Grimper l’Indian Nose pour voir un magnifique lever de soleil sur le lac
  • Ascension du volcan San Pedro
  • Visiter les différents villages
  • Se relaxer sereinement au bord du lac 
  • Faire du paddle, canoe, nager

Antigua : ville coloniale et colorée

 

Ancienne capitale du Guatemala, la ville d’Antigua est un héritage coloniale des espagnols parmi les mieux préservés.

Vous ne pourrez que tomber sous le charme de cette ville avec ses pavés et ses rues colorées

Prenez le temps de vous balader dans les rues et le marché de la ville. Vous pourrez également admirer une vue sur le volcan Pacaya et la ville du Cerro de la Santa Cruz.

Il s’agit également d’un bon point de départ pour s’attaquer à l’ascension des volcans d’Acatenango ou de Pacaya. 

Les volcans du Guatemala : Acatenango ou Pacaya

Le Guatemala compte 37 volcans dont 3 qui sont encore actifs (dont el Fuego et Pacaya). Si vous vous rendez au Guatemala, l’une des choses inévitable à faire si vous êtes un amateur de sport, est donc de monter l’un de ses nombreux volcans. 

Parmi les volcans qu’il est conseiller de grimper, il y a :

  • Acatenango : pour ceux ayant une condition physique suffisante car il s’agit d’un trek sur 2 jours qui vous amènera voir le volcan Fuego au plus près afin d’y observer son eruption quotidienne.
  • Pacaya : pour ceux qui préfèrent une plutôt petite randonnée, je vous conseille d’aller faire le volcan Pacaya. La randonnée se fait sur environ 4/5 heures aller-retour. Une fois en haut, vous aurez même le droit à faire griller vos chamallows sur les roches du volcan. 
 

Semuc Champey et ses piscines naturelles

 

Situé au milieu du pays près de Lanquin au milieu de la jungle du Guatemala, Semuc Champey est un véritable paradis sur terre

Il s’agit de piscines naturelles perdues au milieu de la dense végétation verte du pays. 

Bien que le trajet pour rejoindre Lanquin et Semuc Champey est très long que ce soit d’Antigua, du lac Atitlan ou de Flores, il en vaut le coup. 

En effet, à la forêt abondante verdoyante se mêlent des piscines naturelles aux eaux turquoises et transparentes dans lesquelles vous aurez la possibilité de vous baigner.

Egalement, autour, vous pourrez aller voir la cascade, explorer les caves dans un parcours du style canyoning dans le noir avec des bougies etc.

L’impressionnant marché de Chichicastenango

Deux fois par semaine (le jeudi et le dimanche) dans le village de Chichicastenango, on y trouve un marché. Il s’agit du plus grand marché du Guatemala. Là bas, vous trouverez absolument de tout. Aussi bien de la nourriture, que des souvenirs, des vêtements, de la décoration, etc. 

C’est le point de rendez-vous de nombreux artisans et commerçants. Mais il s’agit également d’un endroit victime de son succès car on y rencontre dorénavant de nombreux touristes.

Vous aurez la possibilité de partir à la journée visiter ce grand marché aussi bien au départ du lac Atitlan que d’Antigua. 

 

Je vous conseille de consacrer quelques heures pour vous perdre dans cet immense marché afin de s’acclimater au rythme de vie des locaux.

La côte Caraïbes : Rio Dulce & Livingston

Si vous souhaitez goûter au style de vie caribéen alors faites un petit tour dans la ville de Livingston

Pour rejoindre Livingston, vous devrez prendre un bateau au départ de Rio Dulce. Ce petit bateau vous permettra de vous promener sur le fleuve et d’en admirer les paysages, les habitations mais également les nombreux oiseaux qui s’y trouvent. 

Livingston est une ambiance différente du reste du Guatemala, il s’agit de l’ambiance caribéenne. Avec la musique, la danse, la drogue, l’ambiance relaxante etc.

 

Vous pourrez profiter de quelques jours pour visiter le village et ses alentours en profitant de la plage mais également profiter de ces instants pour vous relaxer.

Quetzaltenango et ses alentours

Egalement appelé Xela, la ville de Quetzaltenango est la seconde plus grande ville du Guatemala. La ville, entourée de montagnes et de volcans, se situe à plus de 2 300m d’altitude. 

La ville en elle même n’a pas de réel intérêt contrairement à ses alentours. Il s’agit donc d’un bon point de départ pour faire des excursions.

En effet, autour de la ville vous aurez la possibilité d’aller explorer les montagnes, visiter les villages alentours ou encore d’aller vous baigner dans les sources d’eau chaude de Fuentes Georginas

La petite île de Flores

Flores est une petite ville située au Nord du Guatemala. Il s’agit souvent du point de départ choisi pour aller explorer les sites mayas de Tikal ou encore Yaxha. 

Cette petite ville est située sur une petite île

Je vous conseille d’aller explorer cette ville et vous perdre dans ses petites ruelles pour vous imprégner de l’ambiance.

N’hésitez pas à prendre un petit bateau pour passer de l’autre côté de l’île pour grimper jusqu’au mirador d’où vous aurez une superbe vue sur l’île de Flores.

Egalement, profitez d’un beau coucher de soleil de l’île.

La côte pacifique : Monterrico ou El Paredon

Pour ceux qui souhaitent profiter de leur escapade au Guatemala pour passer quelques jours au bord de l’océan, vous pouvez facilement vous rendre à Monterrico ou à El Paredon au départ d’Antigua notamment. 

Monterrico est un petit village qui se trouve dans une réserve naturelle sur la côte pacifique. Autour de Monterrico, les plages de sable noir sont des sites de nidification pour trois espèces de tortues marines.

El Paredon quant à elle est un petit village paisible qui est également le paradis des surfeurs. Là bas, pas de wifi. Cela vous garantit une déconnexion totale pour pouvoir vous détendre et prendre du temps pour vous durant quelques jours.

Articles similaires

Le Guatemala est une destination extraordinaire. Voici un exemple d’itinéraire sur 2 semaines.

De nombreuses possibilités s’offrent à vous pour se déplacer au Guatemala.

Il est indispensable de ne pas oublier certains éléments lorsque vous préparez votre valise pour le Guatemala.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *